[review] Petzval 85mm f/2.2 - davidgrandmougin(.com) | photography

View all essays

[review] Petzval 85mm f/2.2

Il a quelques semaines j'ai investi dans un nouvel objectif (après un bon moment à juste utiliser le 50mm f/1.4, il était temps) et j'ai eu envie d'écrire quelques mots sur mon dernier coup de coeur, le particulier Petzval 85mm f/2.2 de Lomography.

Pour faire original et pas du tout comme avant, je vais diviser cet article en sous-parties histoire que vous ne vous perdiez pas en le lisant.

Packaging

Là, Lomography a fait quelque chose de propre, de beau, de soigné et de très agréable qui rend l'objet encore plus unique. Outre la jolie boite avec le numéro de série écrit à la main dessus et sur le certificat de fonctionnement/authenticité on a pas mal de choses dedans en plus de seulement l'objectif.

Un guide illustré avec de jolies photos pour montrer de quoi l'objectif est capable de faire, une pochette en cuir pour le transporter sans le rayer (oui le laiton ça peut se rayer), 7 lamelles qui vont jouer sur l'ouverture de l'objectif : f/2.2, f/2.8, f/4, f/5.6, f/8, f/11, f/16 (j'ai eu 2 lamelles à f/11 et aucune à f/8, mais ce n'est pas trop grave, on reviendra sur le pourquoi plus tard) et un chiffon pour le nettoyer. On regrettera de ne pas trouver par défaut un système de rangement pour les lamelles qui peuvent se perdre facilement si on est un peu tête en l'air.

L'objectif

C'est beau, c'est le premier mot qui nous vient en voyant l'objectif et c'est lourd aussi.

Cet objectif est totalement manuel, aucun autofocus, la mise au point se fait avec la petite molette en dessous, le choix de l'ouverture avec les lamelles à glisser dedans. C'est d'ailleurs assez pratique pour apprendre et comprendre le principe de l'ouverture/focale.

Si vous utilisez votre appareil en Automatique, ça ne marchera pas très bien du tout, car la partie vitesse doit être également réglée manuellement sur votre appareil selon la lumière, ce que vous voulez avoir comme rendu, etc.

Sur l'appareil ça a de la gueule, certes ça l'alourdit un peu, mais c'est pas très grave :

(Oui c'est pris avec un téléphone...)

Ça se vise comme n'importe quel appareil sur votre boitier, mais au lieu d'avoir des réglages d'ouvertures, ça restera à 0, parce qu'il faut changer les lamelles à la main, on ne choisit plus l'ouverture depuis les réglages de l'appareil photo.

Rendu

L'intérêt de cet objectif, fait pour les portraits, c'est son rendu si particulier, un fond qui tend à s'arrondir vers le centre, si vous êtes amateurs de beaux bokeh, il est fait pour vous. On passera les données techniques pour des exemples visuels qui seront sans doute plus parlant.

À l'utilisation on préférera utiliser une grand ouverture (ou petit nombre du f/, vous dites comme vous voulez) pour profiter du bokeh dans toute sa splendeur.

Je remercie Marie (le set est ici) d'avoir été mon premier modèle pour le tester, également Romane, Pierre et Nicolas (set ici) :


Prix et achat

Le Petzval 85mm est disponible pour 549€ sur le shop en ligne de Lomography, compatible Canon et Nikon (attention au moment de l'achat), à noter qu'il existe également des bagues pour le monter sur d'autres appareils.

Il existe aussi un Petzval 58mm f/1.9 pour 200€ de plus, mais qui a l'air bien dingue (c'est bientôt Noël ...).

Conclusion et les plus et les moins

En somme cet objectif est génial, outre le fait de donner une allure particulière à votre appareil photo il offre un rendu unique, permet de faire des portraits qui sortent de l'ordinaire et de jouer avec les contrôles manuels pour avoir la photo que vous voulez.

C'est un coup de coeur, et je n’ai pas fini de vous embêter à poster des clichés pris avec.

Les plus

  • Le rendu particulier des photos
  • La finition de l'objet
  • L'originalité de l'objet
Les moins